L’efficacité énergétique, priorité du fournisseur d’énergie SÉLIA

Article sponsorisé rédigé par Connaissance des Énergies
baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập

SÉLIA propose des contrats de fourniture d’électricité et de gaz naturel dans l’ensemble de la France métropolitaine à des clients très variés(1) mais ne se limite pas à cette activité. Explications.

De l’ELD à un fournisseur multi-énergies en France métropolitaine

Il existe en France environ 150 entreprises locales de distribution fournissant de l’électricité et/ou du gaz naturel(2). Ces entreprises, communément appelées « ELD », sont en charge de la distribution d’électricité et/ou de gaz naturel sur un territoire (commune ou département) non desservi par les gestionnaires « nationaux » des réseaux de distribution (Enedis pour l’électricité, GrDF pour le gaz).

Et elles élargissent encore parfois largement leurs activités : production d’énergie, services, etc. C’est le cas du groupe SÉOLIS, l’une des plus grosses ELD françaises qui s’est historiquement développée dans le département des Deux-Sèvres où elle fournit de l’énergie depuis plus de 90 ans(3). SÉOLIS a également créé en 2011 une filiale pour « conquérir les clients en dehors du territoire historique » : SÉLIA.

Un acteur de la transition et de l’efficacité énergétique

Les activités de SÉLIA, dont le chiffre d’affaires s’est élevé à près de 212 millions d’euros en 2022, ne se limitent pas à la fourniture d’énergie : la société souhaite jouer un rôle actif comme « acteur de la transition et de l’efficacité énergétique » (la société est présente sur le marché de l’efficacité énergétique depuis 2012), en proposant notamment un accompagnement technico-financier personnalisé dans le versement des primes « CEE ».

Pour rappel, le dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie), introduit en France dès 2005, constitue « l'un des principaux instruments de la politique de maîtrise de la demande énergétique » selon les termes du ministère de la Transition écologique(4). Il contraint les fournisseurs d’énergie à mener des actions d’économies d’énergie (afin de se voir attribuer lesdits CEE qui apportent une compensation financière à chaque opération). Ces fournisseurs « obligés » ont la possibilité de réduire leurs propres consommations (travaux sur leurs bâtiments, transports plus économes, etc.) ou de faire réaliser à des clients des actions d’économies d’énergie en échange de primes.

SÉLIA accompagne notamment « l’ensemble de ses 12 400 clients Professionnels sur tout le territoire métropolitain, qu’il s’agisse de TPE, de PME, de grandes entreprises ou de grands groupes nationaux et quel que soit le secteur d’activités », précise Yves Gahéry, responsable du pôle CEE au sein de la société. En 2023, SÉLIA a ainsi versé « un peu plus de 300 000 € de primes CEE » à ses clients Professionnels.

Dans le département des Deux-Sèvres, SÉOLIS, la maison-mère de SÉLIA, accompagne également près de 135 000 clients particuliers, avec « une gamme d’offres dans le domaine de l’isolation et une autre dans le domaine du chauffage d’origine renouvelable » et près de 150 000 euros de primes CEE ont été versées en 2023.

« Fidèle à ses valeurs de proximité, de réactivité et d’expertise, SÉLIA se distingue de la concurrence par son accompagnement personnalisé et rigoureux et par un versement de la prime CEE sous 3 semaines à compter du contrôle de la conformité du dossier par notre service interne dédié », souligne en particulier Yves Gahéry.

3 questions à…
Yves Gahéry, responsable du pôle CEE chez SÉLIA
baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập
Quels sont les types de clients que vous accompagnez dans leurs travaux éligibles au dispositif CEE ? Sur quelles opérations ?
Sur le segment des entreprises et sur le territoire national, SÉLIA accompagne prioritairement ses clients titulaires d’un contrat d’énergie en électricité ou en gaz naturel mais examine également toutes les sollicitations en provenance de prospects. En BtoB, 160 fiches dont 9 en outre-mer sont actuellement valorisables et sont réparties en 5 secteurs : « Agriculture » (26 fiches), « Tertiaire » (57 fiches), « Industrie » (33 fiches), « Réseaux » (8 fiches) et « Transport » (36 fiches).Dans l’ordre décroissant, nous avons valorisé les travaux suivants : système de variation électronique de vitesse sur un moteur asynchrone, systèmes moto-régulés, déstratificateur ou brasseur d’air, système de récupération de chaleur sur un compresseur d’air, isolation des murs, chaudière collective à haute performance énergétique, luminaire d'éclairage général à modules LED.Sur le segment des particuliers, nous privilégions nos clients mais répondons également favorablement aux demandes en provenance de nos partenaires pour des travaux réalisés dans les départements limitrophes aux Deux-Sèvres. Le secteur « résidentiel » compte 58 fiches d’opération standardisées (dont 6 en outre-mer), classifiées en 4 sous-secteurs : « Enveloppe », « Equipement », « Service » et « Thermique ».SÉOLIS est également signataire de la Charte « Coup de Pouce Chauffage », ce qui nous permet de proposer des primes CEE importantes allant de 2 500 € à 5 000 € dès lors que le nouveau système de chauffage vient en substitution d’une chaudière au fioul ou au gaz. Les primes CEE de SÉOLIS sont déduites directement du devis et de la facture de l’un de nos 27 Partenaires professionnels (10 dans l’isolation et 17 dans le chauffage) qualifiés RGE des Deux-Sèvres. Le reste à charge est donc moindre dès la signature du devis et nos clients n’ont pas à attendre la fin des travaux pour bénéficier de notre prime CEE.
Quel est le volume global d’économies d’énergie réalisé par vos clients grâce à cet accompagnement ? De quel secteur sont principalement issues ces économies ?
Les CEE comptabilisent des économies d’énergies exprimées en kWh cumac. Cette unité est théorique. Pour quantifier les économies d’énergies réelles, il faudrait à iso-usages installer des sous-compteurs. De plus, un grand nombre de nos clients et de consommateurs d’une manière générale ont depuis l’automne 2022 modifié leur comportement en adoptant, de manière choisie par les uns et subie par les autres des mesures visant la sobriété énergétique qui peut être résumé simplement par « Je baisse, j’éteins, je décale ».Nos résultats à date montrent que nos actions d’accompagnement sont majoritairement réalisées dans le secteur industriel (60%) puis dans le tertiaire (28%). Le reste est réalisé dans les secteurs agricole et réseaux.
Quels sont les objectifs de SÉLIA sur ce volet de l’efficacité énergétique ?
SÉLIA, à l’instar de sa maison-mère SÉOLIS, ne s’est jamais positionnée comme un simple vendeur d’énergies. Nos sociétés ont toujours été actrices de la transition énergétique et plus encore depuis l’été 2006, date d’entrée en vigueur du dispositif des CEE, qui est en France et pour longtemps, faut-il le rappeler, le principal instrument de la maitrise de la demande en énergie.
dernière modification le
Sources / Notes
  1. Entreprises, collectivité, professionnels et particuliers.