Vinci remporte un contrat de démantèlement nucléaire en Suède

  • AFP
  • parue le
Vinci va démanteler deux réacteurs nucléaires en Suède de 2025 à 2031, a annoncé vendredi le groupe de BTP français dans un communiqué, sans indiquer le montant du contrat.Les travaux mobiliseront jusqu'à 400 personnes et porteront sur le démantèlement, le contrôle et le tri de plus de 30.000 tonnes de matériaux issus des bâtiments des deux réacteurs, y compris des éléments radioactifs, a précisé Vinci.La centrale nucléaire de Ringhals, située à 60 km au sud de Göteborg (sud-ouest de la Suède), appartient aux groupes énergéticiens suédois Vattenfall à 70,4% et Sydkraft Nuclear Power à 29,6%. Les travaux seront réalisés par Nuvia Nordic AB, filiale locale de Vinci.Les réacteurs 1 et 2 de Ringhals ont été définitivement fermés en 2019 et 2020. Il s'agit des deux dernières unités fermées en Suède dans le cadre de la politique de sortie du nucléaire de la coalition de centre-gauche au pouvoir jusqu'en novembre 2022. Six réacteurs ont été arrêtés au total entre 1999 et 2020. L'énergie nucléaire a fourni 29% de l'électricité consommée dans le pays en 2022.Six réacteurs restent en activité en Suède, où la nouvelle coalition au pouvoir de droite et d'extrême droite projette de relancer un programme nucléaire.En 2022, Vinci avait déjà remporté un contrat de démantèlement des gros éléments du circuit primaire d'une des deux unités fermées de la centrale de Ringhals.En France, Nuvia, filiale à 100% de Vinci, a travaillé sur les opérations de démantèlement d'installations nucléaires, notamment à Creys-Malville (Isère), à Chooz (Ardennes) et sur les installations du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) à Marcoule (Gard).str/im/ico/er

Ajouter un commentaire