Kharkiv, 2e ville d'Ukraine, entièrement privée d'électricité après les frappes russes

  • AFP
  • parue le
La deuxième ville d'Ukraine, Kharkiv, est privée d'électricité et de chauffage après les bombardements russes de la nuit qui ont "sévèrement endommagé" l'infrastructure énergétique, a indiqué sur Telegram le maire de cette cité frontalière de la Russie."La ville est totalement privée d'électricité et de ce fait les systèmes de chauffage et d'eau ne fonctionnent pas", a dit Igor Terekhov dans une vidéo sur Telegram, affirmant que l'attaque menée "avec plus de 20 missiles" était la "plus puissante" contre Kharkiv depuis le début de la guerre. Selon lui, l'eau courante arrive aux habitants de cette ville d'environ 1,5 million d'habitants avant guerre mais la "pression est minimale".D'autres régions connaissent aussi des coupures ou des rationnements. Dans celle d'Odessa (sud-ouest), ce sont 260.000 abonnés qui sont privés de courant. Dans celle de Khmelnytsky (ouest), jusqu'à 200.000 personnes ont subi des coupures mais l'électricité a pu être rétablie pour l'essentiel d'entre elles.La région de Zaporijjia (sud) a également été frappée, mais les autorités n'ont pas indiqué combien d'habitants étaient dans le noir.Une importante centrale hydroélectrique y a été endommagée ainsi qu'un barrage, mais celui-ci ne risque pas de céder.

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
baccarat online gamblingLiên kết đăng nhập
Saisir les caractères affichés dans l'image.